Géographie de l'Himalaya


Cette page est en cours d'élaboration

L'Himalaya trouve son origine dans la collision de la plaque asiatique avec la plaque indienne. Ce processus, qui se poursuit encore de nos jours, soulève les bords des deux plaques, d'où ces montagnes géantes.

Ces reliefs étant jeunes, ils sont encore peu érodés par les éléments naturels.

Du fait de leur immensité, les montagnes himalayennes sont couvertes par plusieurs états, à savoir :

L'Afghanistan, l'ex URSS, Le Pakistan, l'Inde, la Chine, le Bouthan et le Népal


Carte de l'Himalaya


Inde Inde Inde Inde Inde Inde Inde Inde Inde Inde Inde Inde Inde Inde Inde Inde Inde Inde Inde Inde Inde Népal Népal Népal Népal Népal Népal

Carte de l'Himalaya


L'Inde

Drapeau indien



Le Népal

Drapeau népalais


Le Népal est un petit état montagneux coincé entre deux géants : l'Inde et la Chine. C'est le pays qui comporte les plus importantes variations d'altitudes au monde. De la plaine du Terai à 100 mètres d'altitude à la cime du Sagarmatha (plus connu en occident sous le nom de Mont Everest) à 8848 mètres.

Le Népal compte environ 20 millions d'habitants répartis en diverses ethnies. Il faut distinguer trois zones principales : La première est la chaîne de l'Himalaya, pays des cîmes eneigées se situe au nord du pays et marque la frontère avec la Chine (région autonome du Tibet). C'est là que vivent les principales ethnies d'origine tibétaine (Sherpas, Lopas) appelées Bhotias (du mot Népalais Bhot qui signifie Tibet) et de religion boudhiste lamaïste.

La deuxième zone est constituée par les collines du Népal central. Elle est peuplée d'ethnies de diverses origines comme les magars, les gurungs (région des Annapurnas), les Tamangs, les Rais, les Limbus, les Newars (habitant la région de Kathmandou), les thakalis (vallée de la Kali Gandaki). Cette zone, large de 60 à 100 Km et culminant aux alentours de 2000 m d'altitude, est délimitée par la barrière du grand Himalaya au nord et les chaînes du Mahabharat Lehk et du Siwalik au sud. Ces deux chaînes culminent respectivement aux environs de 3000 m et 2000 m.
Les agglomérations de Kathmandou et Pokhara sont situées dans le Népal central.

La troisième zone est constituée par les basses terres du Teraï, en bordure de la frontière indienne. Elles sont peuplées d'hindous et de Tharus (premiers habitants du Teraï). Ces basses terres reçoivent une pluviosité abondante. Cette zone est restée jusque récemment couverte de forêts denses et assez peu peuplé, ce qui n'est plus le cas aujourd'hui.
Les villes de Nepalganj, Birganj et Biratnagar, ainsi que le célèbre parc national de Chitwan, sont situés dans cette zone.

Le Népal était autrefois une mosaïque de petites principautés. C'est Prithvi Narayan Shah qui, parti de son royaume de Gorkha dans le Népal central, les a rassemblées sous son sceptre en 1768. Prithvi Narayan Shah est l'ancêtre de l'actuel roi, Birendra Bir Bikram Shah Dev.

Le Népal est actuellement une monarchie parlementaire. Les partis politiques sont autorisés depuis la révolution de 1990 qui a renversé le régime du Panchayat et instauré le multipartisme.



[Retour]